Est-il possible de s’orienter professionnellement dans l’environnement ?

À l'heure actuelle, il est très difficile de trouver des écoles avec de vrais débouchés permettant aux étudiants de trouver des emplois à la fin de leur cursus. Aussi les étudiants sont très hésitants dans le choix de leur école. L'environnement est un domaine où les jeunes sont de plus en plus nombreux à se tourner avec un engouement particulier pour la gestion et la protection de la nature. La formation en BTS agricole GPN (Brevet de Technicien Supérieur Agricole, Gestion et Protection de la Nature) connaît un certain succès, notamment chez les actifs en pleine reconversion.

Quels sont les métiers de l'environnement ?

Les métiers de l'environnement sont de plus en plus présents dans tous types de sociétés. Certes, on pense aux grandes entreprises du bâtiment qui ont besoin de connaître et respecter toutes les normes environnementales pour construire les nouveaux immeubles ouverts ou non au public. Mais la responsabilité sociétale des entreprises est en vigueur dans toutes les moyennes et grandes entreprises avec un rôle prépondérant. Par exemple, les banques disposent de RSE qui ont un rôle central auprès de la direction de leur entreprise. Les RSE sont souvent rattachés à la direction de la qualité, ce qui leur permet d'exercer leur fonction en toute objectivité et sans pression. Les métiers sont variés et ils disposent d'une formation spécifique adaptée aux problématiques environnementales et de développement durable. On peut citer la biologie animale ou encore la gestion et la valorisation des espaces naturels. 

Peut-on apprendre les métiers de l'environnement en alternance ?

La France souhaite tourner les formations diplômantes davantage vers l'alternance afin que les étudiants soient plus au cœur des problématiques des entreprises. Ces entreprises prônent l'apprentissage pour que la théorie soit confrontée à la pratique afin d'avoir une formation par excellence. Les entreprises ont de nombreux avantages à choisir l'alternance. Tout d'abord, il existe des allègements fiscaux pour embaucher un alternant et ce dernier ne compte pas dans les effectifs pour le calcul des seuils sociaux et fiscaux. Mais l'avantage le plus notable est qu'il forme un jeune à moindre coût en pouvant à l'issue le récupérer diplômé.