Tourisme en Normandie : une région qui cache son jeu

La Normandie est l’une des destinations incontournables pour passer ses vacances en pleine nature. Il s’agit d’une région où l’on peut faire diverses découvertes historiques, dont celles en rapport avec le D-Day. Voici les différents types de « séjours » que l’on peut faire en Normandie.

Pour un séjour « nature » 

La région se découvre via ses jardins et ses parcs naturels. Les jardins de Claude Monet valent ainsi le détour. Une visite dans ces lieux vous permet d’apprécier non seulement la beauté de la nature, mais aussi les œuvres de l’artiste.

Le parc naturel régional de Normandie-Maine figure également parmi les incontournables de la région. En son sein, on peut se promener dans les belles forêts d’Andaines et d’Ecouves, puis découvrir des rivières, des étangs et les plaines fertiles d’Argentan, d’Alençon et de Sées. 

La Colline aux Oiseaux, les jardins suspendus ainsi que le Jungle Karlostachys sont aussi à voir lors d’un séjour « nature » en Normandie.

Et si l’on aime les animaux, on peut compléter ses activités avec une escapade dans l’un des zoos de la région : Cerza, Champrepus ou Jurques. Au sein de ces parcs zoologiques, il y a de nombreuses espèces rares.

Séjour « culturel et historique »

Outre ses paysages, la Normandie est aussi un haut lieu de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale. La région est le témoin du débarquement des alliés américains en 1944. Elle est donc parsemée de sites rappelant ce D-Day. Bon à savoir : On peut visiter, entre autres, la Pointe du Hoc qui a été envahie le matin du 6 juin 1944. 

Airbone et le musée du débarquement de Utah Beach sont des musées idéaux pour revivre cette page d’histoire unique, mais aussi pour apprécier les engins utilisés lors du débarquement. 

Enfin, les traces les plus flagrantes du passage de l’armée américaine restent le mémorial de la Bataille de Normandie, le mémorial de Caen, ainsi que le cimetière américain de Colleville-sur-mer.